Le clown suisse Grock : sa biographie, son premier spectacle…

Publié le : 04 septembre 20183 mins de lecture

Dans le monde clownesque, Adrien Wettach connu sous le nom de scène « Grock » était un artiste respecté et encore aujourd’hui adulé. Mais que peut-on dire de sa vie ? Nous allons voir son parcours depuis sa naissance à sa mort en 1959 dans ce texte braqué sur sa merveilleuse bibliographie.

Les débuts

Adrien Wettach voit le jour en Helvétie le 10 janvier 1880. Il est issu d’une famille d’horloger. Il commence sa carrière avec son père en animant des cabarets. Avec sa sœur Jeanne, il interprète des fantaisies musicales dans les auberges de son canton. Il devint alors un acrobate amateur et passa chaque été dans un cirque, où il se produisit d’abord comme gobelet puis comme violoniste, pianiste et xylophoniste. Âgé de19 ans, il commence sa carrière de clown avec Alfred Spitz, au Cirque Kratejl, à Budapest. Il collabore avec trio Laszlo ainsi qu’avec le trio Conche, puis s’associe avec l’excentrique musical Brick et adopte le nom de scène qui le rendit célèbre : Grock. En Amérique du Sud, il se fait remarquer par Antonetaprès le mariage de son partenaire de spectacle. Leur duo est l’un des plus célèbres du genre. Mais avant d’être connus, ils ont essuyé plusieurs ratés.

À lire en complément : Chocolat : biographie, spectacle, particularités…

Le grand succès

En améliorant leur technique, ils réussirent à obtenir un contrat à Londres en 1911. Deux ans plus tard, Grock enrichit de ses aventures, met en place un numéro de nigaud qui se trouve parmi des instruments de musique qu’il ne savait pas jouer. La réplique « sans blâague » qu’il donna à chaque découverte d’un instrument est devenue un classique. Cette mise en scène a développé sa réputation. Il a été considéré en Europe comme le « roi des clowns ». Classé comme un clown musical, il est aussi connu pour ses talents d’acrobates qu’il a cultivé des années auparavant.

Grock, le musicien

Compositeur de chansonnettes populaires, Wettach est devenu un éditeur de musique et a connu du succès avec ses propres airs. Grock a abandonné l’Angleterre en 1924 pour revenir sur le continent européen, qu’il ne quitta plus. Il s’installe à Imperia, située sur la côte ouest de la Ligurie, avec Ines Ospiri, son épouse d’origine italienne. En 1927, il a commencé à construire un grand manoir de 50 chambres face à la mer dans les collines de Cascine qu’il nomma la Villa Bianca, du nom de sa fille. Il écrivit de nombreux livres, en général autobiographiques. Il disparut en 1959 en Italie à l’âge de 79 ans. Grock fut l’un des rares clowns qui ont réussi la double rencontre entre le cirque et le music-hall.

Plan du site