Quels sont les différents métiers du cirque ?

Publié le : 30 juillet 20183 mins de lecture

Êtes-vous passionnés par la magie, par les numéros de jonglage ou de funambule dans les spectacles? Aimeriez-vous vous plonger dans les coulisses, les éléments du décor, performer sous les feux des projecteurs ? L’univers du cirque est fait pour vous. Voici quelques astuces pour vous permettre de réaliser votre rêve.

Pourquoi choisir les métiers du cirque ?

Avant de poursuivre sa propre voie en prenant en considération le don et la passion, il faut prendre le temps de réfléchir. Exercer un métier du cirque c’est avant tout être un artiste. Le clown, tout comme le dompteur, le contorsionniste ou le magicien a pour principale mission de faire rêver les spectateurs à travers des performances éblouissantes. Il s’agit de les faire voyager dans un monde imaginaire, de les faire rire, de retenir leur souffle. Bref, de provoquer des émotions et de l’émerveillement. Personne n’arrive au sommet dès les premières années. Il faut avoir de bonnes conditions physiques, s’armer de patience et de courage, franchir les obstacles, et rechercher sans cesse des moyens pour toucher la perfection.

En quoi consiste les métiers du cirque ?

Le cirque est un art visuel où la comédie et le chant se rencontrent avec le dressage d’animaux, l’acrobatie. Les métiers de cirque sont très variés. Ils rassemblent le jongleur, l’équilibriste, le musicien, le trapéziste, l’écuyer, le clown et bien d’autres. Pour évoluer dans cette branche, il est primordial pour l’artiste de cirque de se produire sur scène, sous un chapiteau, et même dans la rue. Cela demande de la créativité, du talent et du travail. Il faut également percer le secret de sa filière. Par exemple, le secret de l’acrobate est la souplesse. La base du dressage pour un dresseur d’animaux est le langage. Cependant, il faut s’entrainer et développer ses propres techniques.

Comment apprendre les métiers du cirque ?

De nombreuses écoles sont en concurrence pour élargir les aptitudes nécessaires à l’artiste de cirque. Certaines ont une renommée et d’autres viennent d’ouvrir leurs portes. Ne vous fiez pas aux messages publicitaires pour arrêter votre choix. Il vaut mieux s’inscrire dans une école où les enseignants sont expérimentés pour acquérir les bases fondamentales du métier, et s’imprégner progressivement du monde du cirque. Certains établissements exigent des candidats, le diplôme de bac option arts de cirque. Une fois la formation terminée, l’artiste peut travailler à son propre compte, dans un groupe ou devenir un salarié en occupant le poste d’intermittent de spectacle.

Plan du site