L’évolution du cirque moderne depuis le XVIIe siècle

Publié le : 04 septembre 20184 mins de lecture

L’essence des arts du cirque moderne remonte au XVIIIe siècle. Mais quelle est l’histoire du cirque contemporain et actuel ? Pour répondre à cette question, nous allons tout d’abord voir les apports de Philip Astley et d’Antonio Francon sur le cirque. Puis nous nous attarderons sur son amélioration par Louis Dejean et enfin la naissance du cirque actuel.

Philp Astley et Antonio Franconi

On associe souvent la création du cirque moderne au Britannique Philip Astley. Soldat de formation, se tourne rapidement après la guerre de Sept Ans aux voltiges. Il décida en 1768 de louer un champ à proximité de Londres. Il le transforma en scène pour des numéros de clown, de voltige et de dressage équestre. C’est une première dans le monde de cirque. Le succès était au rendez-vous et par la suite il décida de s’installer en France en 1774. Il construisit le premier cirque en dur dans la rue Faubourg-du-Temple à Paris. En 1783, Philip Astley recruta Antonio Franconi qui deviendra par la suite son associé. À la mort de Philip Astley, la structure est améliorée par l’Italien. En effet, il créa de grandes représentations qui augmentèrent la renommée du cirque français.

À lire en complément : Quels sont les différents métiers du cirque ?

Le cirque traditionnel

Louis Dejean ajoute les numéros des forains aux spectacles en 1852. Le directeur du cirque d’hiver connut auparavant sous le nom de cirque Napoléon, du cirque Olympus, et le cirque des champs Élysée était avant tout un garçon boucher. Mais les circonstances et son intuition lui ont permis de gravir les échelons pour devenir l’un des pères fondateurs du cirque français. Il était connu pour être rigoureux sur la tenue, l’orchestre et la qualité des prestations ainsi que des artistes. Son idée de piste sans scène a été reprise partout en Europe. La moitié du XIXe siècle est une période faste pour le cirque français. De nombreuses structures virent le jour. On reconnaît le cirque traditionnel par l’enchaînement des représentations sans une suite narrative. Ce type de cirque a connu de nombreux changements apportés notamment par les Américains, Amar ou encore le cirque d’origine anglaise Pinder. Ils sont à l’origine du cirque contemporain.

Le nouveau cirque

Le nouveau cirque a vu le jour dans les années 70 après la décadence du cirque traditionnel. Les précurseurs sont Annie Fratellini et Alexis Gruss. Ils fondèrent des écoles de cirque en 1974. Dans le même temps, on vit apparaître et se développer des festivals. Le baume des festivals et l’initiative du prince Rainier de Monaco ont considérablement joué à l’émergence du nouveau cirque. Il permet aux jeunes talents de s’affirmer. L’appui de l’État en France par exemple a permis au cirque d’avoir un second souffle. Il ne s’agit plus d’une succession de numéros, mais d’une véritable mise en scène racontant une histoire, avec des numéros d’artistes de différentes disciplines.

Plan du site